Pages Navigation Menu

بوسعادة | بوابة الصحراء | مدينة العلم والمعرفة


Ils nous ont quittés

Désolé, cet article est seulement disponible en Deutsch, English et العربية .

LE MOUDJAHID SALEM HATTAB N’EST PLUS

Posted by on 19.mai.2014 in Ils nous ont quittés | Comments Off on LE MOUDJAHID SALEM HATTAB N’EST PLUS

LE MOUDJAHID SALEM HATTAB N’EST PLUS

LE MOUDJAHID SALEM HATTAB N’EST PLUS Le « T’bib » de Ahmer Khadou ne soignera plus Par Farouk ZAHI – Jeudi 15 Mai 2014 – L’EXPRESSION Samedi 11 mai 2014, il est dix heures, une foule compacte est là à attendre la levée de corps de Salem Hattab, le «T’bib» de Ahmer Khadou dans les profondeurs de […]

LE MOUDJAHID SALEM HATTAB N’EST PLUS Le « T’bib » de Ahmer Khadou ne soignera plus Par Farouk ZAHI – Jeudi 15 Mai 2014 – L’EXPRESSION Samedi 11 mai 2014, il est dix heures, une foule compacte est là à attendre la levée de corps de Salem Hattab, le «T’bib» de Ahmer Khadou dans les profondeurs de l’Aurès en guerre. Bou Saâda pleure aujourd’hui, l’un de ses meilleurs fils. Issu d’une grande famille des Ouled Hamida, il prend le large à l’automne 1956 alors âgé de 24 ans pour rejoindre le maquis naissant de djebel Messaâd en Mintaka 3 (future Wilaya VI historique). Sous le commandement de Si El Haouès, il est confié à Chérif Khiredine, responsable du service de santé. Il apprend vite l’art des soins d’infirmier aux blessés de guerre. Aguerri, il osera plus tard de véritables interventions chirurgicales sans beaucoup de moyens. Il racontait volontiers ses prouesses techniques à son cercle d’amis ou collègues de travail pour frapper les esprits. Affecté en Mintaka 4 (Wilaya I) historique, en 1957, sous les ordres de Tayeb Melkmi, il «écumera» les mechtas et les douars en portant assistance aux djounoud et à la population civile en détresse de Aïn Zaâtout, à Tkout, à djebel Lazreg. Afin de sauver la vie à de grands blessés, il lui est arrivé d’opérer des amputations de membres déchiquetés à l’aide d’une rudimentaire scie à métaux s’aidant d’une archaïque solution de chloroforme pour atténuer, un tant soi peu, la douleur. Il racontait avec fierté, ce traumatisme crânien qu’il allongeait, en pis aller, sur la terre battue d’une casemate et à qui il mettait l’arrière du crâne dans un trou inondé d’une eau de source glacée. Après quelques heures, le miracle fut, l’hémorragie était jugulée ou encore cette fracture du rachis lombaire qu’il plaçait sur un hamac fait d’un filet de cordage utilisé généralement pour la protection des fourrages. Salem se rappelait, non sans amertume, ce prétendu «collabo» à qui il ôtait la vie en exécution de l’arrêt d’un tribunal de guerre sommairement constitué. Le «traître» livrait du foin à la section administrative spéciale (SAS). En ce jour printanier, les compagnons d’armes du défunt sont venus de Laghouat, Djelfa, Tolga et bien sûr, des Aurès. Certains sont venus de M’doukal qui commémorait le 52e anniversaire des retrouvailles au grand jour de la population avec son armée de libération. Les ex-commandants Chérif Khiredine et Amor Sakhri sont parmi l’assistance. En dépit de la précarité de leur état de santé, ils ont tenu à marquer par leur présence les obsèques d’un des leurs. Les youyous qui fusent du domicile mortuaire annoncent la levée de corps qu’on embarque dans l’ambulance du service public de santé que le défunt a servi en post-indépendance en qualité de surveillant médical et ce jusqu’à sa mise à la retraite. En dépit des morsures du temps, ses anciens compagnons d’infortune, Ahmed Bouhali, Athmane Bourokba, Maâmar Kairouanin, ex-infirmiers de l’ALN, en gandoura blanche flamboyante se remémorent avec amusement les nombreuses mésaventures vécues avec le défunt. La tristesse du moment ne put venir à bout de cette flamme qui habite toujours ces hommes d’exception et dont les tablettes du XXe siècle auront retenu les sacrifices. Rongé par la maladie depuis plus d’une année déjà, le défunt ne montrait aucune impatience. Il expliquait avec force détails l’intervention chirurgicale...

read more

Condoléances

Posted by on 24.nov..2013 in Ils nous ont quittés | Comments Off on Condoléances

Condoléances

Désolé, cet article est seulement disponible en العربية .

read more

Miséricorde de Dieu pour El-Moudjahid Belkacem BOUTCHICHA

Posted by on 11.sept..2013 in Bou-saâda Actualités, Ils nous ont quittés | 1 comment

Miséricorde de Dieu pour El-Moudjahid Belkacem BOUTCHICHA

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته بسم الله الرحمن الرحيم يا ايتها النفس المطمئنة ارجعي الى ربك راضية مرضية فأدخلي في عـبادي وادخلي جنتي  » صدق الله العظيم انتقل الي رحمة الله اليوم  » الوالد الكريم » ان لله وان اليه راجعون أسال الله رب العرش العظيم ان يرحمه ويغفر له ويدخله فسيح جناته ويجعل قبره روضة من رياض الجنة اللهم اغفر له وارحمه، وعافه واعف عنه، واكرم نزله ووسع مدخله، واغسله بالماء والثلج والبرد، ونقه من الذنوب والخطايا كما ينقى الثوب الأبيض من الدنس وابدله داراً خيراً من داره وأهلاً خيراً من أهله وأدخله الجنة، واعذه من عذاب القبر وعذاب النار اللهم آمين اللهم آمين اللهم آمين لاحول ولا قوة الا بالله ان لله وان اليه راجعون...

read more
Bousaada Feed