Pages Navigation Menu

بوسعادة | بوابة الصحراء | مدينة العلم والمعرفة


Education

LES PIONNIERS DE L’ENSEIGNEMENT A BOUSAADAe

De Labadi Noureddine

 

Voila plus de deux ans que nous avions fêté le 150em anniversaire de : l’école challon (aujourd’hui sidi thameur). Les anciens élève dont certains ont même été enseignants dans cet établissement qui les a vu grandir, gardent de ces deux journées un émouvant souvenir.ils on…t pu se remémorer quelques souvenirs d’enfance, rencontrer certains d’entre-deux qu ils n’ont pas vu depuis de longues années.

Nous avions alors honorés les doyens de nos instituteurs, ceux-là qui ont défié l’occupant, ces indigènes qui ont investi l’Ecole Normale de Bouzarea ;et qui ont enseigné à travers plusieurs régions du pays.Ils avaient alors bradé toutes les difficultés(le transport entre autre)pour aller prodiguer le savoir à leurs concitoyens. Ces Doyens, pionniers du savoir dont j’ai pu receuillir le parcours, méritent tous les honneurs.

Le doyen des enseignants Bousaadi ou peut être d’Algérie formé à Bouzarea (ENIB) serait MR BAIOD ATTIA .Il a été admis sur concours lors

De l’ouverture de l’établissement pour l’année scolaire 1865/1866 .Ils étaient

Seulement 03 arabes sur une trentaine d’Européens. (Voir site www.bouzarea.org).Je n’ai pas pu trouver de traces sur son parcours, mais j’ai

J’ai su qu’il s’est converti par la suite en interprète judiciaire. Il s’est marié à

Constantine et y a élu domicile.

Le second Mr CHERIF Madani promotion 1879/1882.Il a enseigné dans la régionDe Tizi ouzou puis à Bousaada. Admis à l’école d’interprétariat de Constantine Fonction qu’il a exercée jusqu’à son admission à la retraite.

Ces deux pionniers furent rejoints par une quinzaine d’autres au file des années. Vous trouverez ci après le parcours de chacun .

 

1/ CHEMISSA AHMED ben JERIDI : né le03/3/1876 ; il a été admis au cours normal de Bouzarea de 1891 à 1894 .Il est nommé à Maamras, puis à Rahmane

En 1898 puis à BouSaada en 1900 ; Duperré en1907, Aumale en 1910 ; Ouled khaled en 1913 enfin à BouSaada en 1916.Il obtient son B.E et le C.A.P et fut

Décoré du NICHANE IFTIKHAR .Admis à la retraite en 1934.

2/ CHENNOUF ALI né le 28/10/1877 à BouSaada. Admis au cours normal de Bouzarea de 1891 à 1894 .IL est nommé le 11/01/1895à Elhamel(BouSaada)

Puis à Ouled Khaled en 1896 ; Elhammame en 1898 enfin BouSaada en 1909.

3/ CHENNOUF Moussa né le26/3/1875 à BouSaada .Admis à l’Ecole Normale de Bouzarea de 1893 à1896 .Titulaire du C.E.P et du B.E (1893et1897) C.A.P en 1895 .Il a été nommé successivement à Brarcha(Tebessa) en1898 ;RasElAin(Sedrata) 1899 ;Guelaa(Akbou)de 1899 à 1902 . Eddis 1902 à

1918 dates à laquelle il fut muté à BouSaada jusqu’à son admission à la retraite en 1939.

4/BENAZIEZ Mohamed dit Benelmehdi né en 1894 à Bousaada. Admis en cours normal de Bouzaréa de 1914 à 1921 puis à Dreat de 1917 à 1925 ensuite à Eddis de 1925 à 1931 et enfin à Bousaada à partir de 1931 à son admission à la retraite.

5/KIRECHE Ahmed Ben Jeddou il fut admis en cours normal de Bouzaréa de 1923 à 1926, il est nommé à SidiAhmed en 1926 puis à Djelfa de 1926 à 1929 ensuite il fut nommé à bousaada de 1929 à 1930 et enfin il devient professeur à Blida à partir de 1930, agrégé ES LETTRES fondateur de la mosquée d’ElBIAR et l’école supérieur d’interprétariat d’Alger.

6/BISKER AISSA né le 08/01/1908 à Bousaada. Il fut admis à l’école normale de Bouzaréa de 1926 à 1929, nommée en 1929 à Ain boucif (Médéa) puis en 1930 à Tahir (Jijel) ensuite à Eddis (Bousaada) de 1931 à 1936, il fut muté à Bousaada de 1936 à 1940 après à Alger (école Sarouy Casbah) de 1940 à 1947 et enfin il fut nommé directeur de l’école Challon jusqu’en 1957 date de son expulsion pour activité politiques. Fondateur et directeur de l’institut islamique de Bousaada, puis entre 1962 et 1965il occupa successivement les postes de Maire de Bousaada, chef de daïra de Ksar Chellala, puis directeur central au ministère de l’intérieur, des affaires religieuses.

7/KIRECHE Mohamed Ben djeddou né le 30/04/1918 à Bousaada, recruté sue cadre spécial.Il fut nommé à Djurdjura mixte en 1940 à Alger en 1942, Maillot en 1945 puis à Eddis (Bousaada) en 1947, et enfin à Bousaada en 1948, il devint directeur d’école jusqu’à son admission à la retraite, auteur de recherches sur la Météo et le changement climatique.

8/ELBOUTI Mohamed Ben saci né en 1913 à Bousaada .Admis à l’école normal de Bouzaréa de 1932 à 1935, nommé à Sidi Aissa en 1935 puis à Bousaada (annexes) en 1938 en suite à Bousada ville en 1946, il fut promut directeur d’école à Alger jusqu’à son admission à la retraite.

9/ABDELATIF Messaoud dit Abdelkader né en 1916 à El Hamel. Admis à l’école normal de Bouzaréa de 1935 à 1938, nommé le 22/09/1938 à FELIX FAURE puis Sidi Aissa et El Hamel pour etre affécté à Bousaada le 29/05/1946.

10/ABDELATIF Thameur né en 1916 à Bousaada, admis à l’école normal de Bouzaréa de 1935 à 1938 il fut nommé à Ain Bessam en 1938, il est muté à Birghebalou puis à Bousaada le 01/10/1947 pour terminé sa carrière à Sidi Aissa.

11/BAIOD AISSA né en 1919 à Bousaada il est admis à l’école normal de bouzaréa de 1939 à 1942, nommé successivement à Larbaa Nathirathen , Sidi Aissa puis Bousaada jusqu’en 1957 date de son explulsion pour activités politiques, il se fixe à Alger et devient directeur de CEM militant engagé il est fondateur de la MUNATEC et de la MAATEC Si Aissa est toujours vivant que dieu le garde.

12/BENSELAMA LARBI né en 1908. Elève de la Médersa d’Alger. Il est titulaire du diplôme DESM en 1932, nommé comme Mouderres en 1934 à Sidi Aissa puis AUMALE enfin à Bousaada ou il enseignait l’Arabe au CEM, jusqu’à son admission à la retraite.

13/LARAF ALI né le 25/10/1925 à El Hamel titulaire du BE en 1946 et du CAP en 1950 nommé le 14/10/1947 ?,il est muté à Bousaada le 01/10/1951. Il poursuivit des études supérieures et obtient un doctorat, Si Ali est toujours en vie que dieu le garde.

14/BENRAAD ABDELKADER né en 1928 à Bousaada. Elève de la Medersa, il est titulaire du diplôme de fin d’études (DIESI). Il est nommé le 24/09/1952 à Bousaada. Devenu inspecteur de l’enseignement primaire de la Daïra de Bousaada, il participe activement à l’épanouissement du secteur éducatif, ensuite il est promu inspecteur d’Académie successivement à Médéa, M’sila, Djelfa. Il a terminé sa carrière en tant qu’ inspecteur général auprès du ministère de l’éducation.

15/KADI MAHFOUD né en 1935 à Ainbessam. Titulaire de BEAC en 1953, il est admis à suivre un stage à l’école normal de Bouzaréa .Il est nommé le 02/10/1956, il rejoint son poste de Bousaada le 09/04/1957.Devenu directeur d’école à Bousaada jusqu’à son admission à la retraite Si Mahfoud est toujours en vie que dieu le garde.

Il est à noté que je me suis limité dans cette première partie, à citer les enseignants qui ont exercés à l’école Challon durant la période allant de 1856/57 à 1956/57, centenaire dont les festivités avaient été annulés pour cause évènements liés à la révolution.

La deuxième partie sera consacrée à ces évènements et aux instituteurs ayant exercés durant la même période dans d’autres écoles de la ville ou ceux de nos frères venus d’autres régions du pays.

A suivre…

Bousaada Feed